«C’était un rêve pour moi de venir en métropole», Jonathan Moidinecouty Patouma saisonnier au Carré Mer (Villeneuve-lès-Maguelone).

Jonathan est saisonnier. Après avoir fait un CAP cuisine au lycée de Saint Paul de la Réunion, il a été embauché pour la saison au Carré Mer,  le restaurant de plage créé par les Frères Pourcel et Olivier Château. Il a commencé le 12 juin et devrait achever son contrat fin septembre. Commis de cuisine, il a la responsabilité des tapas de 15h à 23h, du mercredi au lundi. Les tapas prolongent les services du midi et du soir et constituent un vrai plus pour l’apéritif, sur la plage. Il nous parle de son entrée dans la vie active et de sa venue en métropole.


«Mon lycée avait des contacts avec la maison Pourcel. A la suite d’un programme TV consacré à l’exposition universelle de Shanghaï où les frères Pourcel s’occupaient des restaurants du pavillon français, j’ai monté un dossier pour venir en stage en métropole au Jardin des Sens. Je suis arrivé en avril, pour quatre mois. Puis, retour à la Réunion. Je n’ai fait qu’une année de bac technique, ensuite, j’ai abandonné. Pourquoi ? Si j’avais fini ma formation, j’aurais d’abord dû m’inscrire à l’ANPE avant de pouvoir bénéficier d’une aide financière pour prendre un billet d’avion vers la métropole. C’est comme ça. J’ai donc préféré abandonner mes études et travailler en cuisine dans un hôtel à la Réunion pendant 7 mois,  le Saint Alexis. C’est ce qui m’a permis d’économiser. J’avais gardé des contacts avec le chef Laurent et je lui ai demandé de revenir travailler au Jardin des sens. Avec mes économies, j’ai pu me payer un billet d’avion pour la métropole au tarif jeune, 735 euros. (En fait j’ai payé 200 euros de plus parce que j’ai loupé le premier avion.)

C’est là que le chef Laurent m’a parlé du projet de bar à tapas au Carré Mer. Je l’ai mis en place avec le chef exécutif, Thierry Rousset. J’ai beaucoup appris au contact de la maison Pourcel. C’est simple, les chefs sont aux fourneaux, ce qui donne une grosse envie de travailler et de progresser. J’ai commencé par la mise en place sur le rang viande avec le chef Laurent. J’ai appris sur les découpes, les cuissons et les garnitures. Au bout de deux mois j’ai eu aussi l’occasion de dresser des assiettes avec le Chef au passe.

C’était un rêve pour moi de venir en métropole et de côtoyer des chefs comme les frères Pourcel.

Aujourd’hui, je me suis renseigné pour faire la saison d’hiver. J’attends les réponses.»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s