« On a justement le droit à l’erreur au CFA » Adeline Martin, deuxième année de CAP salle au CFA les 13 Vents (Tulle).

TulleLe 1er novembre dernier, nous vous avons présenté Adeline. Adeline Martin est une jeune fille de 16 ans, qui est passée par une classe DIMA (Dispositif d’Initiation aux Métiers en Alternance) avant de suivre un CPA (Cours Préparatoire à l’Apprentissage). Elle est aujourd’hui en deuxième année de CAP de salle au CFA les 13 Vents.

Dans le cadre de notre nouvelle rubrique « Témoignages d’apprentis« , nous l’avons sollicitée pour qu’elle nous fasse partager les moments vécus comme importants dans sa formation, tout au long de l’année scolaire. Voici sa première contribution : elle nous raconte son expérience, avec ses propres mots et expressions.

.

« Le 14 novembre dernier, j’ai été chef de rang au restaurant d’entraînement du CFA. Le mercredi, ce sont les élèves qui ont totalement en charge la gestion du restaurant. Catia Santos était mon maître d’hôtel. Elle est cool, dynamique et aide bien ceux qui ne savent pas encore tout faire. Nous avons fait le service avec un barman, un chef de salle, un autre chef de rang et deux commis.

Je devais m’occuper exclusivement de la brasserie. Je devais tout envoyer à l’assiette ; les autres, par contre, avaient des découpes sur guéridon. La mise en place s’est très bien passée, mais le service, c’était un peu n’importe quoi. Nous étions mal organisés, j’étais obligée d’aider les premières années à faire les découpes car ils ne les avaient pas encore apprises… C’était un peu de l’improvisation.

Mais le principe, c’est qu’on a justement le droit à l’erreur au CFA, comme nous l’a dit le professeur qui nous accompagnait. La prochaine fois, bien évidemment, ce sera sûrement mieux. »

Adeline Martin

.

A lire en complément : 
– La présentation des formateurs du CFA les 13 Vents, ainsi que celle des différents apprentis de notre série « Les apprentis témoignent » : Catia Santos, Adeline Martin et Siméon Pellegrin
La première contribution de Catia Santos, consacrée à la même expérience, vécue d’un point de vue différent.

Publicités

2 réflexions au sujet de « « On a justement le droit à l’erreur au CFA » Adeline Martin, deuxième année de CAP salle au CFA les 13 Vents (Tulle). »

  1. Ping : «Je me lève le matin avec la banane» Siméon Pellegrin, deuxième année de Brevet Professionnel Cuisine au CFA les 13 Vents (Tulle). | Vivre la restauration

  2. Ping : « En traiteur, il faut être rapide et j’aime bien toujours être active » Adeline Martin, CFA 13 Vents (Tulle) | Vivre la restauration

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s