« Un fast-food peut être bon, s’il est réalisé avec des produits frais », Johnny Cabarubias, chef du Kebab Chic, Paris.

Johnny Cabarubias est un jeune philippin. C’est en obtenant un CAP en cuisine qu’il a décidé de construire sa vie en France. Il vient de reprendre les cuisines du Our, Le Kebab Chic, 41 rue de Londres, Paris 8ème.

IMG_1280

«Cela fait six ans que je suis en France. Je suis venu rejoindre mon grand frère et ma famille il y a 6 ans. J’ai préparé un CAP cuisine à Noisiel-Ville-Sec. C’était dur, car je ne parlais pas français, je suis passé par le collège et le lycée avant de m’orienter en CAP. C’est suite à un stage-découverte en entreprise que j’ai choisi de faire de la cuisine. D’ailleurs, aujourd’hui, chez moi, c’est moi qui je fais la cuisine le soir. J’adore ça ! En extra, j’étais réceptionniste dans un hôtel à Paris. Puis, j’ai trouvé une place chez Subway. C’était assez bien, mais je n’apprenais pas grand-chose, notre travail se limitant à ouvrir des sacs. Et la cuisine, pour moi, ce n’est évidemment pas que du surgelé.

Ma mère connaissait Damien Schmitz, le patron du Kebab Chic, ce qui m’a permis de venir dans ce restaurant pour voir si je pouvais y travailler. Les Kebabs que nous faisons sont vraiment bons, et surtout nous faisons de la cuisine avec des produits frais. En fait, un fast-food peut être bon, s’il est réalisé avec des produits frais. J’ai commencé au mois de mars dernier. Le chef, Deniz Uztopal, doit partir et Damien m’a proposé de le remplacer. Désormais, c’est moi qui vais gérer la cuisine du restaurant.

Au Subway je faisais 30h par semaine ; au Kebab Chic, je fais 35h réelles. Je suis donc mieux payé. Et je suis fier de la cuisine que nous servons tous les jours. »

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Un fast-food peut être bon, s’il est réalisé avec des produits frais », Johnny Cabarubias, chef du Kebab Chic, Paris. »

  1. Ping : Réflexions sur la formation en hôtellerie-restauration après un an de rencontres : les enjeux du restaurant de demain, Caroline Champion et Eric Roux (2/2). | Vivre la restauration

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s