« Travailler des produits frais, ça ne coûte pas plus cher », Alain Breuil, restaurant Le Loft, Clermont-Ferrand.

En juin dernier, nous avions rencontré Alain Breuil propriétaire-cuisinier du Loft, restaurant populaire à Clermont-Ferrand. Ouvert le midi, du lundi au vendredi, avec un menu à 12,90€, il réalise une moyenne de 70 couverts par jour. Dans cet entretien, à lire ici et , Alain Breuil nous avait parlé de sa formation et nous avait expliqué sa conception de la cuisine en revenant sur le fonctionnement de son restaurant, où la cuisine est réalisée avec une majorité de produits bruts. Parallèlement à ces entretiens nous avons photographié pendant 15 jours l’ardoise du Loft : un témoignage sur la réalité d’une cuisine simple et bien faite.

IMG_1426IMG_1435 IMG_1437 IMG_1444 IMG_1472 IMG_1581 IMG_1592 IMG_1594 IMG_1606

A lire, en complément :
– « Mon but dans la vie, c’était de partir », Alain Breuil, Restaurant Le Loft, Clermont-Ferrand (1/2).
– « Pourquoi je ne pas marque pas « fait maison » sur mon ardoise ? Ce n’est pas la peine, les gens s’en aperçoivent. », Alain Breuil, Le Loft, Clermont-Ferrand (2/2).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s