« Le bagage culturel que m’avaient procuré mes études m’a permis de mieux travailler en cuisine », Gérard Bossé, restaurant Une Île, Angers (1/4).

Gérard Bossé est à la tête du restaurant Une Île, à Angers. Titulaire d’un Bac Philosophie, il a d’abord suivi le cursus d’un IUT Carrière Sociale. Or, après sept années comme travailleur social, il a changé d’orientation pour devenir cuisinier. Nous lui avons demandé si dans son parcours, sa formation générale s’était avérée utile pour prendre en charge les cuisines de son restaurant.

 Une_Île_042_JLR_1519

« En sortant de mon IUT, je souhaitais avant tout devenir animateur socio-culturel, travailler dans la rue et dans les quartiers populaires, pour permettre à tous, d’accéder à la culture. Pendant sept ans, j’ai évolué dans des associations de réinsertion sociale. Nous sommes au début des années 1970, mon engagement s’inscrivait clairement dans un propos militant de l’après Mai 68.

Et puis, à 28 ans, j’ai voulu changer totalement d’orientation : je me suis inscrit au CEPHOR, qui venait d’être créé à Vannes par la Chambre de Commerce du Morbihan, pour suivre l’une des premières formations pour adulte en cuisine.

Je crois que mes formations, tant en Philosophie qu’à l’Institut Universitaire de Technologie, ont été essentielles pour mon travail de cuisinier. Tout simplement parce que le bagage culturel que m’avaient procuré ces études m’a permis de mieux travailler en cuisine. Grâce à ces études et à mon expérience de travailleur social, j’ai bénéficié de plus de maturité pour aborder les métiers de cuisinier et de restaurateur.

J’en discute parfois avec mon second, par exemple, qui voulait devenir cuisinier dès l’âge de 8 ans, et qui a suivi un parcours très classique, Cap, alternance, etc. Il avoue aujourd’hui regretter de ne pas avoir la culture générale indispensable à la gestion d’une maison : manier quelques concepts, quelques abstractions, vous permet de mieux appréhender le métier de cuisinier. Peut-être que malheureusement, dans les filières de formation de hôtellerie-restauration, cette culture générale n’a pas assez d’importance, du moins pas avant le Bac. »

A suivre :
– « Je ne crois pas trop à l’inné, au type super doué, qui sait déjà tout : il faut acquérir son métier et pour cela, apprendre et travailler », Gérard Bossé revient sur les rencontres qui ont marqué sa formation (2/3).
– « En cuisine, on ne travaille jamais chacun dans son coin », Gérard Bossé nous parle de son expérience dans l’accueil des jeunes en formation (3/4)
– « Chaque jour, il faut être capable de mettre en route la concentration maximum », Gérard Bossé nous parle des difficultés de l’enseignement du métier de cuisinier (4/4).

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Le bagage culturel que m’avaient procuré mes études m’a permis de mieux travailler en cuisine », Gérard Bossé, restaurant Une Île, Angers (1/4). »

  1. Ping : « Je ne crois pas trop à l’inné, au type super doué, qui sait déjà tout : il faut acquérir son métier et pour cela, apprendre et travailler », Gérard Bossé, Restaurant Une Île, Angers (2/3). | Vivre la restauration

  2. Ping : « En cuisine, on ne travaille jamais chacun dans son coin », Gérard Bossé, Restaurant Une Île, Angers (3/4) | Vivre la restauration

  3. Ping : « Chaque jour, il faut être capable de mettre en route la concentration maximum », Gérard Bossé, restaurant Une Île, Angers (4/4). | Vivre la restauration

  4. Ping : « Je ne crois pas trop à l’inné, au type super doué, qui sait déjà tout : il faut acquérir son métier et pour cela, apprendre et travailler », Gérard Bossé, Restaurant Une Île, Angers (2/3). | Vivre la restauration

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s